A new ProZ.com translation contests interface is currently in development, and a preview contest is underway. Click here to visit the new interface »

Previous ProZ.com translation contests

| « return to previous contest list

Second ProZ.com Translation Contest 2007

ஆங்கிலம் to ஃபிரன்ச்


Finalists:5

Source text:

        The floor was of smooth, white stone; the chairs, high-backed, primitive structures, painted green: one or two heavy black ones lurking in the shade. In an arch under the dresser reposed a huge, liver-coloured bitch pointer, surrounded by a swarm of squealing puppies; and other dogs haunted other recesses.
        The apartment and furniture would have been nothing extraordinary as belonging to a homely, northern farmer, with a stubborn countenance, and stalwart limbs set out to advantage in knee-breeches and gaiters. Such an individual seated in his armchair, his mug of ale frothing on the round table before him, is to be seen in any circuit of five or six miles among these hills, if you go at the right time after dinner. But Mr. H forms a singular contrast to his abode and style of living. He is a dark-skinned gipsy in aspect, in dress and manners a gentleman: that is, as much a gentleman as many a country squire: rather slovenly, perhaps, yet not looking amiss with his negligence, because he has an erect and handsome figure; and rather morose. Possibly, some people might suspect him of a degree of underbred pride; I have a sympathetic chord within that tells me it is nothing of the sort: I know, by instinct, his reserve springs from an aversion to showy displays of feeling- to manifestations of mutual kindliness. He'll love and hate equally under cover, and esteem  it a species of impertinence to be loved or hated again. No, I'm running on too fast: I bestow my own  attributes over  liberally on him. Mr. H may have entirely dissimilar reasons for keeping his hand out of the way when he meets a would-be-acquaintance, to those which actuate me. Let me hope my constitution is almost peculiar: my dear mother used to say I should never have a comfortable home; and only last summer I proved myself perfectly unworthy of one.


Entry #516 - Points: 24 - WINNER!
Odette Grille (X)
Le sol était en pierre blanche et lisse ; les chaises, des stuctures brutes à haut dossier, étaient peintes en vert ; une ou deux autres dissimulaient dans l’ombre leur lourde masse noire. Sous l’arche d’une commode était allongée une chienne de chasse entourée d’une masse de chiots criards ; d’autres chiens erraient dans différents recoins.
Eussent-ils appartenu à l’un de ces simples paysans du nord, costauds et têtus,  à leur avantage en culottes courtes et guêtres, Show full text

Odette Grille (X)
C'est un oubli...L'image était dans ma tête, pas dans les mots...
Odette Grille (X)
Oui, la dizaine de km sonne beaucoup mieux
Entry #678 - Points: 16
Joëlle Bouille
Le sol de pierre blanche était lisse ; les chaises à haut dossier à la structure primitive peintes de vert : l’une ou l’autre, massive et noire, traînait dans l’ombre. Sous une arcade du buffet était allongée une imposante femelle pointer au pelage feu, entourée d’une piaillante nuée de petits, et d’autres chiens avaient trouvé refuge dans d’autres recoins.
La pièce et son mobilier n’auraient rien eu de surprenant s’ils avaient appartenu à un simple paysan du nord, à Show full text

Audrey Lightburn
Très bonne traduction, qui se lit comme un texte original. En revanche, quelques libertés par rapport au texte source.
Entry #572 - Points: 13
helene_d (X)
Le sol était de pierre lisse et blanche, et les chaises de primitives structures à haut dossier, peintes en vert. Une ou deux autres, lourdes et noires, traînaient dans l’ombre. Dans une arche sous la commode reposait une énorme chienne pointer marron, cernée d’un grouillement de chiots glapissants; d’autres chiens encore hantaient d’autres recoins..

L’appartement et les meubles n’auraient rien eu d’extraordinaire s’ils avaient été ceux d’un banal fermier du nord Show full text

Entry #592 - Points: 3
Audrey Lightburn
Le sol était de pierre blanche, polie ; les chaises, de structures classiques, à haut dossier, peintes en vert : une ou deux, massives et noires, dissimulées dans l’ombre. Une énorme femelle pointeur de couleur foie reposait dans une alcôve sous le buffet, encerclée par une nuée de chiots glapissants ; et d’autres chiens hantaient d’autres recoins.
Le logement et le mobilier n’auraient rien représenté d’extraordinaire comme propriété d’un simple fermier du nord,  à Show full text

Entry #642 - Points: 3
Christiane Allen
      Le sol était en pierre blanche et polie; les chaises, à hauts dossiers, de formes primitives, peintes en vert: une ou deux d’entre elles, toutes noires, cachées dans l’ombre. Dans une arche sous le buffet, reposait une chienne d’arrêt de couleur rouge-brun, entourée d’une nuée de chiots poussant de petits cris; et d’autres chiens hantaient d’autres recoins.
      L’appartement et les meubles n’auraient rien Show full text

Feedback - Second ProZ.com Translation Contest 2007
This space is provided for feedback and suggestions about the contest in this particular language pair.
As we have already planned, this feature is now open to all members (full, community and student members).
Odette Grille (X)
Merci à ceux qui ont voté pour moi et ...ignoré mes faiblesses...
:)de
helene_d (X)
Bravo à la gagante. Son texte coule, et me fait réaliser que j'ai moi-même collé de trop près au texte source, ce qui donne une certaine lourdeur à ma traduction. Je trouve "j'aime à croire que je suis un peu spécial" particulièrement réussi comme traduction de la phrase d'origine difficile à rendre.

hélène_d
Odette Grille (X)
Merci Hélène.
iol
Félicitations ! Style littéraire et grande maîtrise de lla langue, et de la syntaxe... Très agréable à lire et utilisation des mots justes.
Encore bravo.d'autant plus que ce n'était pas un texte particulièrement facile...
Odette Grille (X)
Merci iol. C'est un commentaire très gentil et apprécié.
Roger McKeon
J'arrive un peu comme les carabiniers, ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose, pour dire que j'ai trouvé votre traduction tout à fait remarquable. Kudos to you, Ode!
Odette Grille (X)
Merci Roger.


| « return to previous contest list